L’ashwagandha plante anti-fatigue

Cette plante indienne est utilisée depuis plus de 2 000 ans en médecine ayurvédique. On l’appelle également le ginseng indien. Son nom signifie en sanskrit « qui a l’odeur du cheval », en référence non pas à son parfum, mais à son pouvoir de donner la force d’un cheval.


Elle a également la réputation d’être aphrodisiaque et des recherches récentes lui attribuent des propriétés antimitotiques, c’est-à-dire anti-cancer, en empêchant la multiplication des cellules.
L’Ashwagandha possède des effets qui peuvent être à la fois tonique et sédatif. Employée à fortes doses, elle est hypnotique. Elle possède des effets antistress, ou adaptogène, par la présence des acétylstérylglucosides contenus dans sa racine.
Elle favorise la résistance de l’organisme aux agressions et stimule le système immunitaire. Elle possède également des propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires.

L’ashwagandha exercerait une action stimulante sur la glande thyroïde
en augmentant la production de la T4, une hormone thyroïdienne. Cette action est renforcée par la consommation conjointe du guggulipid, (commiphora mukul), autre plante d’origine indienne.